DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Croatie: des pancartes en cyrillique, objets de tensions à Vukovar

Vous lisez:

Croatie: des pancartes en cyrillique, objets de tensions à Vukovar

Taille du texte Aa Aa

En Croatie, des heurts ont opposé ce lundi à Vukovar, des policiers et des manifestants nationalistes. Au coeur du litige, des enseignes en cyrillique, l’alphabet utilisé par la minorité serbe.
Les autorités ont l’obligation d’utiliser des inscriptions bilingues, dans un souci de respect des minorités éthniques. Vukovar comprend une importante communauté serbe.

Mais pour les anciens combattants croates, c’est un affront, dans cette ville ravagée par les forces serbes dans les années 1990. “Durant la guerre, on a défendu cette ville de Vukovar, a rappelé Marjan Zivkovic, un des meneurs des manifestants. Tout cela aurait été vain si on n’avait pas réagi comme on l’a fait aujourd’hui. Je m’en fiche des sanctions et des éventuelles poursuites. On peut bien me mettre en prison. Mais jamais je ne laisserai passer ce genre de choses.”

Les manifestants ont donc arraché plusieurs enseignes accrochées, entre autre, sur un commissariat de police. Et ils ont promis de recommencer à chaque fois que les autorités remettraient de telles pancartes en alphabet cyrillique.

Durant la guerre en ex-Yougoslavie, l’attaque contre la ville de Vukovar par les forces serbes avait fait plus de 1500 morts.