DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La justice égyptienne recommande la dissolution des Frères musulmans


Egypte

La justice égyptienne recommande la dissolution des Frères musulmans

Une décision est attendue le 12 novembre sur ce dossier sensible.

Cette annonce intervient après le renvoi dimanche de l’ex-président islamiste déchu Mohamed Morsi devant un tribunal pénal pour incitation et exercice de la violence. Des accusations dont il doit répondre aux côtés de 14 autres membres de la confrérie.

“Je ne pense pas que l’on soit en mesure d‘éliminer les Frères musulmans avec seulement une dissolution du parti. Soyons réalistes. La dissolution du parti peut être réalisée facilement. Nasser l’avait déjà fait une fois et je pensais alors qu’ils étaient finis. Mais ils ont adhéré à l’organisation internationale des Frères musulmans et cette dernière a ensuite soutenu son aile égyptienne”, explique cet habitant du Caire.

Des partisans de Morsi ont appelé à des manifestations ce mardi, deux mois jour pour jour après sa destitution par l’armée. Ils entendent dénoncer “un coup d’Etat terroriste”. Une période marquée par des tensions meurtrières qui demeurent vives. Hier, deux civils ont été blessés par une bombe artisanale visant un commissariat au Caire.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le flot de réfugiés syriens en Irak ne cesse de s'intensifier