DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : l'opposition annonce de nouvelles preuves de l'usage d'armes chimiques par Damas

Vous lisez:

Syrie : l'opposition annonce de nouvelles preuves de l'usage d'armes chimiques par Damas

Taille du texte Aa Aa

Le chef des médecins légistes d’Alep, Abdeltawwab Chahrour, a fait défection et s’est réfugié en Turquie. L’opposition syrienne l’a annoncé affirmant que ce dernier révelerait des preuves de l’implication du régime de Damas dans l’attaque chimique qui s’est produite en mars dernier dans la deuxième ville du pays. Gouvernement et rebelles s‘étaient renvoyés la responsabilité de cet acte qui aurait fait 20 morts.

Selon Khaled Saleh un porte-parole de la Coalition nationale syrienne, l’opposition a en outre reçu “il y a quelques jours des informations sur trois convois transportant des armes chimiques et dont deux seraient arrivés à destination”, l’un à Dumeir, l’autre à Deera.

Par ailleurs, la journée a été marquée par le tirs de missiles balistiques en Méditerranée, des tirs annoncés dans un premier temps par la Russie avant d‘être confirmés par Israël. Le ministre de la défense de l’Etat hébreu a indiqué qu’il s’agissait d’un exercice militaire israélo-américain, un test planifié “de longue date” et “qui n’a rien à voir avec une éventuelle action militaire américaine en Syrie”, selon le Pentagone.