DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bruxelles veut encadrer le système bancaire parallèle


Le bureau de Bruxelles

Bruxelles veut encadrer le système bancaire parallèle

Pour nos transactions quotidiennes, il y a les banques classiques, des banques soumises à des règles européennes de plus en plus strictes. Mais Bruxelles s’intéresse désormais de près à ce que l’on appelle le shadow banking, traduisez le système bancaire parallèle. Des institutions qui représentent 30% du système financier et que la Commission veut encadrer.

“ Pour faire simple, le shadow banking, ce sont des entités qui ne sont des banques mais qui ont des activités semblables à celles des banques, elles prêtent de l’argent, elles lèvent des fonds et reçoivent des dépôts. Les banques s’appuient d’ailleurs en grande partie sur le shadow banking pour leur dette à court-terme. Donc, tout choc sur le secteur du shadow banking peut avoir des répercussions immédiates sur le secteur bancaire traditionnel comme cela s’est vu pendant la crise “, explique Frédéric Hache de Finance Watch.

Pour autant, le commissaire européen en charge des services refuse de diaboliser ce secteur :

“ Il ne s’agit pas de le mettre en accusation, il s’agit qu’il fonctionne normalement lui aussi, ça veut dire qu’il y ait de la transparence, qu’il y ait une bonne supervision et que les risques que prennent les acteurs dans ce secteur parallèle bancaire fassent l’objet de précautions, qu’il y ait davantage de garanties quand il y a davantage de risques “ , a déclaré Michel Barnier.

Premiers sur la liste, les fonds monétaires qui pèsent 1000 milliards d’euros en Europe. Bruxelles veut les obliger à constituer des réserves de fonds propres de 3%. Ce dossier sera aussi abordé ce vendredi au G20.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

spéculation sur les produits alimentaires : les agrocarburants de nouveau en question