DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Frappes en Syrie : pas de soutien suédois pour Obama


Syrie

Frappes en Syrie : pas de soutien suédois pour Obama

Sur la route du G20 à Saint-Pétersbourg, Barack Obama a fait le crochet par la Suède. Objectif, trouver un soutien à son projet de frappes en Syrie. Mais le Premier ministre Reinfeldt refuse de participer, il attend un feu vert de l’ONU.

“Vous pouvez toujours trouver une raison de ne pas agir, c’est une situation difficile et compliquée, la réponse que nous avons initialement donnée ne va pas résoudre la tragédie sous-jacente de la guerre civile en Syrie, qui finira par être résolue par une transition politique. Mais nous pouvons envoyer un message fort très clair en faveur de l’interdiction d’utiliser des armes chimiques. Nous pouvons changer les calculs d’Assad sur une nouvelle utilisation, nous pouvons dégrader ses capacités afin qu’il ne les utilise plus.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Irak : une nouvelle attaque contre des chiites fait 18 morts