DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mostra : "Via Castellana Bandiera", une tragédie italienne

Vous lisez:

Mostra : "Via Castellana Bandiera", une tragédie italienne

Taille du texte Aa Aa

« Un miroir de la société italienne », c’est ainsi que la réalisatrice italienne et actrice Emma Dante a défendu son film « Via Castellana Bandiera ».

Dans une petite rue de Palerme, deux voitures se font face, l’une est conduite par une lesbienne qui est accompagnée de son amie et au volant de l’autre se trouve une femme en deuil qui vient de perdre son mari. Aucune ne veut céder le passage à l’autre.

Emma Dante :« Ce film est définitivement un film qui parle d’humanité. Plus généralement il s’agit d’un homme qui affronte un homme. A partir de là on a le miroir d’une société, de ce qui se passe dans notre pays en ce moment ce qui est emblématique. Car que faire d’une immobilité. Personne ne bouge, on n’avance pas, on ne recule pas. La route est donc bloquée et ces deux voitures créent un embouteillage ».

Pour l’actrice Alba Rohrwacher le film, en dépit de sa fin tragique, non ce n’est pas un spoiler, est un film d’espoir : “Je crois que ce film est une tragédie avec un sacrifice final libérateur parce que le personnage de Samira veut mourir. Grâce à son sacrifice, la route s’ouvre à nouveau et Rosa et Clara se retrouvent à nouveau. C’est vrai qu’il y a une humanité qui court voir une tragédie mais le film tire vers le haut. Selon moi il y a un espoir ».

« Via Castellana Bandiera » est un des vingt films présents dans la compétition officielle à la Mostra de Venise.