DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Kenya veut quitter la Cour pénale internationale


Kenya

Le Kenya veut quitter la Cour pénale internationale

Les députés kenyans ont adopté, à une large majorité, une motion demandant le retrait du Kenya de la Cour pénal internationale. Ce vote intervient alors que s’ouvre prochainement à la Haye les procès des deux têtes de l’exécutif kenyan : le président Uhuru Kenyatta et son vice-président William Ruto, tous deux poursuivis pour crimes contre l’humanité.

Les deux hommes, qui ont déjà participé aux audiences préliminaires à La Haye, rejettent les accusations portées contre eux, et demandent que le procès soit déplacé en Afrique. La CPI, de son côté, a fait savoir qu’une sortie du Kenya n’aurait pas de conséquences sur les affaires en cours.

Uhuru Kenyatta et William Ruto sont accusés d’avoir orchestré les violences terribles qui avaient suivi l‘élection présidentielle contestée de 2007. Des violences qui avaient fait plus de 1200 morts.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Des rats renifleurs pour aider la police de Rotterdam