DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Corée du Sud interdit les poissons de Fukushima

Vous lisez:

La Corée du Sud interdit les poissons de Fukushima

Taille du texte Aa Aa

Non aux poissons ou crustacés japonais radioactifs dans les assiettes en Corée du Sud. Ce pays interdit désormais tous les produits de la mer
provenant de la préfecture de Fukushima. Deux ans et demi après la catastrophe nucléaire, les fuites en mer d’eau radioactives inquiètent Séoul :

“Nous avons pris cette décision, dit Shin Joong-Don, porte-parole du gouvernement, car nous ne savons pas comment la crise japonaise va évoluer et les informations de Tokyo ne permettent pas de prédire les risques futurs.”

Séoul étend donc ses mesures d’interdictions, comme la Chine qui a refusé les produits de plusieurs régions japonaises. Réaction de Tokyo :

“Depuis l’accident nucléaire, réplique le Japonais Yoshihide Suga, chef du cabinet, nous avons adopté les normes mondiales de sécurité les plus élevées et mis en place des contrôles stricts sur les exportations.”

La centrale de Fukushima Daiichi regorge de quelque 400.000 tonnes d’eau radioactive, enfouie dans le sous-sol ou stockée dans un millier de réservoirs spéciaux.