DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mostra : documentaire sur le mensonge Arsmstrong

Vous lisez:

Mostra : documentaire sur le mensonge Arsmstrong

Taille du texte Aa Aa

L’affaire Lance Armstrong et les aveux du cycliste dopés intéressent énormément le cinéma avec plusieurs films en projets. Le premier à arriver dans les salles est un documentaire signé Alex Gibney. Le réalisateur travaillait sur un film sur le retour de Lance Armstrong dans la compétition et le voilà rattrapé par l’affaire. Il n’avait plus qu‘à changer d’angle… “Le mensonge d’Armstrong” a été présenté en hors compétition à Venise.
Alex Gibney : “J’ai toujours pensé que je faisais un film sur la volonté. La volonté de gagner et je pense que dans l’affaire Lance Armstrong. C’est quelque chose qui suscitait l’inspiration parce que cette volonté de gagner était liée en fait à la survie. Cette volonté de vaincre le cancer. Donc quelle histoire ! Mais je me disais que quand une personne a autant de volonté cela cache toujours quelque chose de plus sombre. Je pensais juste que cette face cachée n’aurait qu’une part réduite. Et puis cela n’a pas été le cas”.

Armstrong, un “phénomène” largement dopé qui a remporté 7 fois d’affilée le tour de France entre 1999 et 2005 avant de se voir, en 2012, retirer tous ses titres et radier à vie.

Alex Gibney : “Lance Armstrong n‘était pas le seul à se doper. On peut être tenté de dire “c’est Lance Armstrong, mais nous sommes tous clean”. Mais une des choses que nous savons de cette histoire c’est que ce n‘était pas uniquement Lance mais aussi Tyler Hamilton et Floyd Landis. Ils ont tous menti. Et c’est très dur pour les athlètes de reconnaître qu’ils mentaient quand ils réalisaient des performances grâce aux dopage. Ils n’acceptent pas que ces victoires ne soit pas uniquement le fait de leur compétences physiques. Oui, il y a une contexte ici dans lequel le dopage dans le sport et particulièrement dans le cyclisme est un problème.”

L’affaire Armstrong semble passionner le cinéma qui enregistre de nombreux projet dont deux tournages en prévision signés par les réalisateurs J.J. Abrams, et Jay Roach.