DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie: la diplomatie européenne réclame une réponse "forte"


Syrie

Syrie: la diplomatie européenne réclame une réponse "forte"

Une réaction “forte” aux attaques chimiques en Syrie, c’est ce que réclame la diplomatie européenne. Réunis dès ce vendredi à Vilnius en Lituanie, les ministres des Affaires étrangères des 28 et leur homologue au niveau européen, Catherine Ashton
ont accueilli ce samedi le secrétaire d’Etat américain John Kerry. Lisant la déclaration finale, Catherine Ashton a précisé que les ministres étaient tombés d’accord sur le fait que de “fortes présomptions” indiquaient que le régime syrien était responsable des attaques du 21 août près de Damas.
“Face à l’utilisation cynique d’armes chimiques la communauté internationale ne peut pas rester impassible. Une réponse claire et forte est cruciale, pour dire clairement que de tels crimes sont inacceptables et qu’il ne peut y avoir aucune impunité”, a ajouté Ashton.
Les ministres ont également salué l’annonce de la France d’attendre le rapport de l’Onu avant d‘éventuelles frappes.
John Kerry, lui, a précisé selon un diplomate, que les Etats-Unis n’avaient pas décidé d’attendre ce document.
Par ailleurs, l’Allemagne a créé la surprise en annonçant qu’elle signait à son tour l’appel à une réponse internationale forte adopté par une dizaine de pays en marge du G20 de Saint-Pétersbourg.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Australie: Tony Abbott victorieux aux législatives