DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brésil : le Jour de l'indépendance terni par des manifestations

Vous lisez:

Brésil : le Jour de l'indépendance terni par des manifestations

Taille du texte Aa Aa

La célébration s’annonçait tendue.
Plusieurs milliers d’internautes avaient répondu présents sur les réseaux sociaux pour manifester dans 135 villes.

A Rio de Janeiro, une centaine d’entre eux ont bravé, l’interdiction locale de battre le pavé pour envahir le défilé militaire, tandis que le groupe anarchiste “Black Bloc” s’en est pris à une agence bancaire.

Plus nombreux à Sao Paulo, quelques 1400 personnes se sont rassemblées avec comme mot d’ordre “Cri des exclus”.

Certaines villes brésiliennes avaient annulé leur célébration de l’indépendance en prévision des protestations.
A Brasilia, la capitale, où se déroule le traditionnel défilé militaire, la sécurité était largement renforcée, avec 4000 policiers postés à divers endroits stratégiques. Devant le Parlement, environ 2000 manifestants se sont retrouvés pour fustiger la corruption de la classe politique.

De nombreux heurts ont éclaté avec les policiers. Quatorze personnes ont été blessées à travers le pays et 77 manifestants arrêtés.

A un an de la présidentielle, le climat de fronde sociale ne s’est pas tout à fait apaisé depuis les mobilisations massives de juin, qui avaient sévèrement attaqué la popularité de la Présidente Dilma Roussef.