DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

40 ans après le coup d'Etat, les Chiliens dans la rue

Vous lisez:

40 ans après le coup d'Etat, les Chiliens dans la rue

Taille du texte Aa Aa

Lutter contre l’impunité, 40 ans après le coup d’Etat du général Pinochet, le mot d’ordre est toujours là. Des dizaines de milliers de Chiliens ont défilé dans les rues de Santiago la capitale brandissant, comme chaque année, des photos d’anciens prisonniers et disparus. Les participants ont également rendu hommage au président socialiste Salvador Allende renversé le 11 septembre 1973. “40 ans après le coup d’Etat, la question de la violation des droits de l’homme pendant la dictature est toujours d’actualité”, explique Alicia Lira, représentante de familles de victimes. “Plus de 1 300 procédures sont ouvertes. Depuis 40 ans, on continue de chercher ceux qui ont été arrêtés, ceux qui ont disparu, ceux qui ont été exécutés sans que leurs dépouilles soient rendues. Pourquoi ne disent-ils pas la vérité ? Pourquoi ne brisent-ils pas ce pacte du silence ?”.

La marche s’est terminée au cimetière principal de Santiago, où se trouve un mémorial consacré aux victimes de la dictature. La répression a fait plus de 3 200 morts. Le général Pinochet lui est décédé en décembre 2006 sans avoir été condamné par la justice. Des incidents ont éclaté en fin de parcours. Une centaine de manifestants masqués ont affronté les forces de l’ordre qui ont usé de canon à eau. Bilan une trentaine d’arrestations et sept policiers blessés.