DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Berlusconi joue son fauteuil de sénateur


Italie

Berlusconi joue son fauteuil de sénateur

L’avenir politique de Berlusconi vient encore perturber la scène italienne. Après sa condamnation pour fraude fiscale, l’ancien président du Conseil pourrait perdre son fauteuil de sénateur. Une commission sénatoriale a commencé à étudier une possible exclusion, en vertu de la loi Severino, qui rend inéligible toute personne condamnée en justice : Silvio Berlusconi a déposé un recours devant la cour européenne des Droits de l’Homme, car la loi a été votée après les faits qui lui sont reprochés : «Il est très difficile de comprendre quel jeu joue Berlusconi parce que lui-même ne sait pas vraiment à quoi il veut jouer, dit l’analyste Giovanni Orsina. Il s’agit d’une réaction irrationelle, il est très en colère et croit sérieusement qu’il a été saqué par les juges.”

Et comment mettre un peu plus le bazar dans la politique italienne : la droite menace de quitter le gouvernement de coalition dirigé par Enrico Letta, si Berlusconi perd son poste de sénateur.

14 membres de la commission sénatoriale, sur 23, devraient voter pour l’exclusion de Berlusconi, condamné début août à quatre ans de prison. Une peine ramenée à un an, du fait de son âge. Le Cavaliere doit choisir entre une assignation à résidence et une activité de travailleur social.

Prochain article

monde

Infime lueur d'espoir au beau milieu de la crise syrienne