DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un parti populiste au gouvernement norvégien ?


Norvège

Un parti populiste au gouvernement norvégien ?

Deux ans après les attaques sanglantes de Breivik, un parti populiste devrait rentrer au gouvernement norvégien. Chef de file des conservateurs, Erna Solberg est donnée favorite des législatives qui se tiennent aujourd’hui. Mais les sondages ne lui accordent pas une majorité absolue. Elle devra donc trouver un allié qui devrait être le parti du Progrès, une formation populiste anti-immigration.

Le Premier ministre sortant, le travailliste Jens Stoltenberg, risque de subir l’usure du pouvoir. Le gouvernement est en place depuis huit ans. Il est notamment
victime du ralentissement de la croissance et d’un bilan controversé en matière de politique de santé.

Pourtant son Parti travailliste est crédité dans les sondages d’environ 30% des intentions de vote, ce qui en ferait la première formation au parlement. Mais les partis d’opposition réunis devraient disposer ensemble d’une majorité d’au moins dix sièges.

Résultats à suivre dès ce soir.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Turquie : Le PKK suspend son retrait