DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un projet de résolution à l'Onu dans les heures qui viennent ?

Vous lisez:

Un projet de résolution à l'Onu dans les heures qui viennent ?

Taille du texte Aa Aa

Le ballet diplomatique s’accélère après la promesse du régime syrien de placer toutes ses armes
chimiques sous contrôle international. La proposition de Moscou, si elle laisse sceptiques certains, éloigne pour l’instant la menace de frappes américaines. Reste à savoir de quoi est fait le plan russe, concocté par le ministre des Affaires étrangères :

“Nous préparons des propositions concrètes, un plan si vous préférez, dit Serguei Lavrov, qui va être présenté à toutes les parties concernées, en premier lieu les Etats-Unis. Nous sommes en contact avec John Kerry”.

John Kerry, le secrétaire d’Etat américain, prévoit de travailler avec la Russie et la Chine sur un projet de résolution au Conseil de sécurité. Washington, Paris et Londres veulent le déposer dans les heures qui viennent.

“Ce ne doit pas être une façon de gagner du temps, un moyen d‘éviter, explique John Kerry à propos du plan russe. Ce doit être réel, ce doit être mesurable, ce doit être tangible et il est extrêmement difficile, je veux que tout le monde ici le sache, de remplir ces conditions. Nous attendons cette proposition, mais nous n’attendrons pas longtemps.”

L’annonce russe a bouleversé le vote au Sénat américain. Prévu demain, il est repoussé jusqu‘à nouvel ordre. Et des sénateurs préparent une version modifiée de la résolution autorisant le recours à la force, au cas où le plan russe serait un échec.











Sur le même sujet :