DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Elections européennes, la campagne est lancée


Le bureau de Bruxelles

Elections européennes, la campagne est lancée

Le compte à rebours est lancé. Dans 8 mois, les Européens seront appelés à voter, alors au Parlement européen, on déploie les grands moyens pour essayer d’enrayer un absentionnisme en hausse depuis les premières élections en 1979.
Une campagne vidéo, sur le terrain et sur les réseaux sociaux, rappelle que cette élection compte, peut-être même plus que les précédentes…

Othmar Karas, député autrichien (groupe PPE) explique que pour la première fois, chaque groupe politique va désigner, avant mars, sa candidate ou son candidat au poste de président de la Commission, soumettant ainsi ce choix aux électeurs.

Coût de la campagne : 16 millions d’euros. Elle ira crescendo jusqu’au scrutin fin mai.

Le Parlement européen, qui redoute une montée en puissance des eurosceptiques et des extrêmes, met les bouchées doubles. Mais pour l’eurosceptique en chef Nigel Farage (groupe Europe libertés démocratie), c’est peine perdue.

“Vous savez quoi? Cette campagne ne fera aucune différence parce que maintenant, il y a une grosse majorité d’Européens, dans tous les Etats-membres, qui ne sont pas satisfaits de cette Europe et de la direction que prend l’Union européenne” declare ainsi Nigel Farage.

“Agir, réagir, accomplir”, dit le slogan de cette campagne qui se veut proche des préoccupations actuelles des Européens comme l’emploi, la qualité de vie et le pouvoir d’achat.



Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

La Maison de l'Histoire européenne suscite la controverse