DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deux jours pour organiser le démantèlement des armes chimiques

Vous lisez:

Deux jours pour organiser le démantèlement des armes chimiques

Taille du texte Aa Aa

Les Américains et les Russes ont entamé à Genève des pourparlers cruciaux sur la Syrie, en affichant d’entrée leurs divergences. Les négociations, qui s’annoncent difficiles, devraient durer deux jours, entre John Kerry, Sergueï Lavrov, et avec des experts en armements :

“A la lumière de ce qui se passe, remarque John Kerry, le chef de la diplomatie américaine, le monde se demande si le régime Assad va tenir ses engagements publics d’abandonner ses armes chimiques et si deux des plus grandes nations du monde peuvent faire un pas en avant essentiel pour s’assurer que le régime tient ses promesses.”

La réunion va décider de la façon de placer l’arsenal chimique syrien sous contrôle international, une initiative lancée lundi par Moscou :

“Nous partons du principe que le règlement de ce problème rend toute frappe sur la Syrie inutile, dit son homologue Sergueï Lavrov. Nous sommes convaincus que nos partenaires américains eux aussi, comme l’a dit le président Obama, préfèrent largement une solution pacifique à ce problème.”

De son côté Assad a dit qu’il acceptait de jouer le jeu “à cause de la Russie”, assurant que les menaces des Etats-Unis ne l’avaient pas influencé.