DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'armée philippine lance l'assaut contre les rebelles musulmans


Philippines

L'armée philippine lance l'assaut contre les rebelles musulmans

Une épaisse fumée, au dessus de Zamboanga, aux Philippines. L’armée a donné l’assaut ce jeudi, pour déloger des rebelles qui ont investi la ville portuaire il y a 4 jours.

Depuis lundi, 200 rebelles indépendantistes, du front Moro de libération nationale, terrorisent les habitants de Zamboanga, et 150 autres tentent de capturer une petite enclave catholique sur l‘île voisine de Basilan.

Car il s’agit bien d’un conflit religieux. Les insurgés réclament l’indépendance de cette région pauvre et musulmane, au coeur des Philippines, plus grand pays catholique d’Asie.

Les rebelles utilisent 100 à 200 otages comme boucliers humains, et ont mis le feu aux maisons. Dans cette ville d’un million d’habitants, 13 000 personnes ont quitté leurs foyers. Au moins trois civils ont été tués.

Les Philippines ont entamé des pourparlers de paix depuis des mois avec les indépendantistes : l’objectif, un accord d’autonomie pour le sud de l’archipel majoritairement musulman.

Le conflit a démarré dans les années 70. Il a fait depuis 150 000 morts et des centaines de milliers de déplacés.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Egypte prolonge l'état d'urgence de deux mois