DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les rebelles syriens refusent la proposition russe


Syrie

Les rebelles syriens refusent la proposition russe

La rébellion syrienne rejette l’initiative russe de placer des armes chimiques sous contrôle international.Le chef de l’armée syrienne libre, le général Sélim Idriss :

“Nous demandons que la communauté internationale ne se contente pas du retrait des armes chimiques, qui sont un instrument criminel, mais qu’elle poursuive le responsable devant la Cour pénale internationale”.
Ce refus des rebelles, c’est aussi parce que l’initiative russe éloigne la perspective de frappes américaines, espérées par l’opposition.
Les rebelles réclament aussi aux pays qui les soutiennent plus d’armes et de munitions.

Dans son dernier rapport, l’Onu a encore condamné les deux camps qui pour gagner du terrain commettent les pires atrocités : les forces syriennes qui ont massacré des civils, bombardé des hôpitaux et commis d’autres
crimes de guerre. Des rebelles et des combattants étrangers venus leur prêter
main forte ont également commis des crimes tels qu’exécutions
sommaires, prises d’otages et bombardement de zones civiles.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Victimes de l'excision: l'ancien mannequin Waris Dirie ouvre un centre médical