DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Tokyo condamne les dessins du Canard Enchaîné


Japon

Tokyo condamne les dessins du Canard Enchaîné

A Tokyo, on n’apprécie pas vraiment l’humour français. Surtout quand le Canard Enchaîné se moque du nucléaire. L’objet du scandale, ces dessins publiés dans l’hebdo satirique, qui soulignent que la nation accueillera les JO 2020 malgré la menace de Fukushima. Le gouvernement nippon compte envoyer un message de protestation au Canard Enchaîné via son ambassade à Paris.

“Les caricatures blessent les personnes affectées par le séisme et le tsunami, explique Yoshihide Suga, porte-parole. Elles donnent une mauvaise interprétation du problème de l’eau contaminée à Fukushima “.

Les dessins de Cabu et Mougey se moquent de la piscine olympique déjà creusée à Fukushima, ou encore de deux sumos gringalets avec trois jambes et trois bras.

“La réaction indignée des autorités japonaise nous a stupéfiés, dit Louis Marie Horeau, rédacteur en chef de l’hebdomadaire. Bien entendu Le Canard n’avait absolument pas l’intention de blesser qui que ce soit. Mais c’est la liberté du dessinateur de traduire le drame qui continue”.

La catastrophe de Fukushima est un traumatisme profond pour les Japonais. Les Jeux Olympiques, attribués le 7 septembre, sont pour eux l’opportunité de changer l’image de leur pays.