DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'opposition syrienne doute de la sincérité de Damas

Vous lisez:

L'opposition syrienne doute de la sincérité de Damas

Taille du texte Aa Aa

L’opposition syrienne n’est pas du tout d’accord avec les derniers développements diplomatiques. Elle estime que les promesses faites par Bachar al-Assad ne visent qu‘à tromper la communauté internationale. En échange de l’abandon de son arsenal chimique, le président syrien a exigé que les Etats-Unis renoncent à une intervention militaire et stoppent les livraisons d’armes aux rebelles. La coalition nationale syrienne y voit une manoeuvre dilatoire. Son porte-parole Khaled Saleh explique que le régime d’Assad, qui “fait partie des pays qui ont signé la résolution 1540 de l’Onu en 2004 sur la prolifération des armes chimiques, a pourtant toujours dit qu’il n’avait pas d’armes chimiques. Pour nous ils ne sont pas sérieux, dit-il. Ils continuent de tuer avec des armes conventionnelles et nous croyons qu’ils utiliserons encore des armes chimiques. Il n’y a rien pour les arrêter.”

Le général Idriss, qui commande les forces de l’Armée syrienne libre (ASL), demande à la communauté internationale d’aller plus loin qu’un simple retrait des armes chimique du régime. Il souhaite que les responsables du massacre du 21 août soient jugés devant la Cour pénale internationale.