DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Troisième nuit de violence en Turquie


Turquie

Troisième nuit de violence en Turquie

Des affrontements ont éclaté entre manifestants et forces de l’ordre dans les plus grandes villes du pays, comme ici à Istanbul, mais aussi à Ankara ou encore Hatay. Plus tôt, ce jeudi, près de 400 personnes étaient descendues dans la rue pour continuer à protester après la mort d’un des leurs lundi.

Ahmet Atakan avait 22 ans lorsqu’il a péri lors de heurts avec la police. Sa famille affirme qu’il a été tué par un projectile tiré par un agent. Le gouvernement assure pour sa part que la police n’est pas responsable.

Ce décès a entraîné une recrudescence des manifestations dans le pays, agitant le spectre d’une reprise de la contestation antigouvernementale sans précédent qui avait secoué en juin la Turquie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Islam : la justice allemande l'oblige à aller à la piscine