DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Turquie s'embrase à nouveau


Turquie

La Turquie s'embrase à nouveau

Des nuages de gaz lacrymogènes dans les rues d’Istanbul. La Turquie a connu une nouvelle nuit d’affrontements entre manifestants et policiers.

Une partie de la population proteste contre le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan, fustigeant sa “dérive autoritaire” après la mort d’un jeune homme lundi soir à Antakya.

D’après sa famille, ce manifestant de 22 ans serait décédé suite à un tir de cartouche de gaz lacrymogène, les autorités réfutent cette thèse et attribuent sa mort à une chute.

Quoi qu’il en soit, ce décès a ravivé la contestation un peu partout dans le pays. L’AKP, le parti conservateur au pouvoir, est accusé de vouloir islamiser la Turquie, ainsi une loi controversée interdisant la vente d’alcool vient d’entrer en vigueur.

Pour l’AKP de Recep Tayyip Erdogan, cette fronde populaire est fomentée par le principal parti d’opposition, à six mois des élections municipales.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La diplomatie à un tournant sur le dossier syrien