DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : Lavrov et Kerry parviennent à un accord pour éliminer l'arsenal chimique d'al-Assad


Syrie

Syrie : Lavrov et Kerry parviennent à un accord pour éliminer l'arsenal chimique d'al-Assad

Après trois jours d’intenses pourparlers, Russes et Américains sont finalement parvenus à un accord en six points pour éliminer les armes chimiques syriennes. Damas a une semaine pour présenter la liste de ces armes. Le démantèlement à proprement parler est prévu sur neuf mois.
Le Secrétaire d’Etat américain John Kerry et son homologue russe Sergueï Lavrov se sont réjouis d’avoir abouti à cet accord.

John Kerry, secrétaire d’Etat américain :
“Les Etats Unis et la Russie sont d’accord depuis longtemps sur le fait qu’il n’y a pas de solution militaire au conflit syrien. Cela doit se passer à la table des négociations.”

Point important, les Russes ont accepté une résolution de l’ONU sous chapitre 7, c’est à dire autorisant le recours à la force. Néanmoins, Sergueï Lavrov tempère.

Sergueï Lavrov, chef de la diplomatie russe :
“De toute évidence, notre approche commune n’implique pas l’usage de la force, ni aucune sorte de sanction automatique. comme je l’ai déjà dit, tout incident devra être prouvé de manière claire et certaine au Conseil de sécurité des Nations Unies”.

Selon la presse américaine, Damas aurait commencé à disséminer son arsenal chimique sur des dizaines de sites afin de compliquer la tâche des enquêteurs Nations Unies. Le Secrétaire-général, Ban Ki-moon, ainsi que le Canada et la Turquie se sont sceptiques quant à la sincérité des intentions du régime syrien.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Accord Russo-Américain sur les armes chimiques syriennes