DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouvelle nuit de violence en Turquie


Turquie

Nouvelle nuit de violence en Turquie

Une manifestation avait débuté dans le calme hier à Istanbul lorsque la police a chargé les militants qui cherchaient à s’approcher du siège de l’AKP, le parti au pouvoir, dans le district de Kadikoy.

Les forces anti-émeutes ont fait usage de gaz lacrymogène et de canon à eau pour disperser la foule mais aussi pour éteindre les barricades incendiées par les manifestants.

Ce regain de tension, moins de quatre mois après les manifestations du parc Gezi, a été causé par la mort, la semaine dernière, d’un jeune protestataire de 22 ans tombé d’un immeuble. la police affirme de pas être responsable de ce qu’elle qualifie d’accident. La famille de la victime affirme pour sa part que le jeune turc a reçu un bombe lacrymogène à la tête.

Depuis, affrontements et arrestations se multiplient à Istanbul, mais aussi dans plusieurs autres grandes villes du pays.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un violeur récidiviste franco-suisse arrêté