DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Lloyds Banking Group : l'Etat britannique vend avec succès une partie de sa participation


entreprises

Lloyds Banking Group : l'Etat britannique vend avec succès une partie de sa participation

L’opération s’est soldée par un bénéfice de près de 75 millions d’euros pour les caisses de l’Etat britannique après son désengagement partiel du capital de Lloyds Banking Group, qu’il avait renfloué au plus fort de la crise financière. Entre 2007 et 2009, Londres avait pris une participation de 38,7% dans Lloyd’s Banking Group et de 81% dans Royal Bank of Scotland.

“C’est très important pour le gouvernement de faire du profit affirme Jessica Ground, gérante de fonds chez Schroders. Je pense que c’est bien aussi qu’ils n’aient vendu que 6% car il reste plus de 30% à vendre. Donc il sont bien sûr très confiants dans la suite des opérations”.

La participation du gouvernement britannique dans Lloyds Banking Group passe donc à 32,7% et le succès de cette opération est de bon augure pour la suite du retour des deux groupes bancaires au secteur privé, bien que le processus pour Royal Bank of Scotland promette d‘être beaucoup plus long.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

H&M : ventes en hausse au mois d'aout