DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Washington : portrait d'un tueur


Etats-Unis

Washington : portrait d'un tueur

Toute la nuit, des habitants de Washington se sont réunis à la mémoire des 13 victimes de la tuerie dans les bureaux de la Marine américaine. Avec cette question sur toutes les lèvres, pourquoi ? Jusqu‘à vendredi, les drapeaux seront en berne dans tout le pays. Pourquoi un homme a-t-il perdu la tête au point de tuer 12 personnes et d’en blesser 8 autres , avant d‘être abattu par la police ?

Le tireur, c’est lui : Aaron Alexis, 34 ans, travaillait pour une compagnie informatique chargée d’une mission pour l’US Navy. Aaron avait aussi servi quatre ans dans la Marine. Avant de travailler comme serveur dans ce restaurant :
“Il n’a jamais montré aucun signe de colère ou d’agressivité, explique son ami Oui Suthamtewakul. Je ne sais pas, il devait être déprimé, à cause de son boulot ou autre chose, peut-être…”

Aaron vivait à New York. Après son départ de l’armée il avait repris des études d’aéronautique. Il s‘était aussi converti au bouddhisme : Son beau- frère décrit la réaction de sa famille : “Je n‘étais pas là quand ils l’ont appris, raconte Anthony Little. Mais quand je suis arrivé, ils étaient extrêmement choqués, stressés. En larmes. Vous savez ils n’ont rien vu venir, c’est dur. Et leurs pensées vont plus encore vers les victimes parce que ce sont des vies fauchées de trop.”

A 8h20 hier le tueur est entré avec son badge d’accès dans un immeuble du complexe où travaillent 3000 personnes. Il n’y a pas de détecteur de métaux. Toute la journée la police a traqué des complices présumés, mais il n’y avait qu’un seul tireur.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Opération titanesque réussie à Giglio