DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Grèce rend hommage au rappeur antifasciste tué par néonazi

Vous lisez:

La Grèce rend hommage au rappeur antifasciste tué par néonazi

Taille du texte Aa Aa

Des milliers de personnes ont assisté ce jeudi aux obsèques de Pavlos Fyssas dans une banlieue d’Athènes. Le meurtre de ce rappeur antifasciste par un sympathisant du parti d’extrême droite Aube dorée, dans la nuit de mardi à mercredi, a profondément choqué le pays. Le gouvernement d’Antonis Samaras promet d’agir contre la mouvance néonazie. “Le gouvernement est déterminé à ne pas permettre aux descendants des nazis d’empoisonner la vie sociale, de commettre des crimes, de provoquer et de miner les fondements du pays qui a fait naître la démocratie. La démocratie est bien plus forte que ses ennemis ne le pensent”, a déclaré le Premier ministre.

Le Parlement a voulu respecter une minute de silence, mais au moment de l’hommage la gauche a exigé la sortie du parti d’extrême droite, s’attirant les foudres du député d’extrême droite Ilias Kassidiaris : “Je condamne cette supercherie, et tous ceux qui exploitent le sang d’un jeune homme à des fins politiques et pour initier une guerre contre Aube dorée. Il est ridicule de faire une proposition puis de la rejeter.”

Selon les premiers éléments de l’enquête, le drame a été provoqué par un groupe d’une trentaine de personnes, qui attendaient la victime et ses amis à la sortie d’un café où ils suivaient un match de football dans une banlieue populaire d’Athènes.