DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le mali célèbre son nouveau président et honore ses alliés


Mali

Le mali célèbre son nouveau président et honore ses alliés

Le nouveau président malien Ibrahim Boubacar Keïta a fêté en grande pompe le début de son mandat, au cours d’une cérémonie dans le grand stade de Bamaka devant près de 50.000 spectateurs.

Hôte de marque, le président français François Hollande présent aux cotés d’une vingtaine de chefs d’Etat africains. Huit mois après l’intervention militaire qui a permis de chasser les islamistes du nord du pays, et dont la France a été le fer de lance, l’occasion le représentant de l’ancienne puissance coloniale de saluer le chemin parcouru :

“C’est une victoire, une grande victoire pour le Mali que nous fêtons aujourd’hui ensemble. Mon cher ami Ibrahim Boubakar Keita, je le dis devant le nouveau président élu, la France est fière d’avoir contribué à cette victoire.”

Elu en août au terme d’un scrutin sans incident majeur, M. Keïta avait prêté serment le 4 septembre, investi officiellement ce jeudi, il s’est redit déterminé à répondre aux défis du pays:

“La route qui mène au bonheur du Mali est ma route. Je la prendrai sans dévier quelque soient les défis. Vive la république, vive le Mali libre et démocratique et vive la solidarité internationale.”

Et bien des défis attendent les maliens : la réconciliation nationale, alors que le nord est toujours en proie aux tensions et le redressement économique après 18 mois de crise, que devrait soutenir une aide internationale de plus de 3 milliards d’euros. Première étape, des législatives le 24 novembre, une date déjà contestée par une partie de la classe politique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Egypte : la campagne de répression des partisans de Mohammed Morsi se poursuit