DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les plantes, remèdes contre la pollution des villes


hi-tech

Les plantes, remèdes contre la pollution des villes

En partenariat avec

De plus en plus, les villes ont recours à des murs végétaux pour lutter contre la pollution. En France, la première expérimentation s’est faite à Lyon, sur le parking de la gare Perrache.

Douze colonnes de végétation, représentant 130 m2 de verdure en plein centre-ville, ont ainsi été installée sur le mur du parking.

Concrètement, à l’intérieur du parking, l’air pollué par les pots d‘échappement est aspiré par des tuyaux. Il est ensuite rejeté directement dans le mur végétal. Là, les bactéries et champignons qui se développent sur les racines filtrent les polluants. Les feuilles absorbent le dioxyde de carbone pour le transformer en oxygène.

“Ici on a dénombré 126 composés organiques volatiles qui sont présents dans l’air et qui traversent le substrat. À la sortie on a constaté que 70% avait disparu”, indique René Rohr, professeur en écologie microbienne.

Autoroute A1, au nord de Paris. Ici, les employés de péage sont particulièrement exposes à la pollution provoquée par les quelque 80 000 véhicules par jour qui défilent devant eux.

Pour pallier le problème, un cube végétal a été installé à proximité par la société d autoroute. Objectif, assainir l air ambiant avant de le rejeter à l’intérieur des cabines.

Oeuvre écologique, le mur végétal a aussi des vertus esthétiques, et acoustiques.

S il se développe peu a peu en Europe, il connait un véritable succès dans des pays comme la Chine ou le Mexique, ou la pollution est un fléau.

Le choix de la rédaction

Prochain article

hi-tech

Conduire sans les mains, c'est demain