DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le "Cartoon Forum" rapproche producteurs et investisseurs à Toulouse

Vous lisez:

Le "Cartoon Forum" rapproche producteurs et investisseurs à Toulouse

Taille du texte Aa Aa

Rapprocher producteurs européens et investisseurs, c’est tout l’objectif de “Cartoon Forum”.

Pendant 3 jours, du 17 au 20 septembre, près de 800 professionnels du secteur de l’animation se sont rencontrés à Toulouse.

Pour cette 24 ème edition, près de 70 projets ont été presentés. Le but: favoriser les coproductions, et permettre aux producteurs européens d’accélérer le financement de leur projet.

Avec une nouveauté ces dernières années: leur déclinaison sur smartphones, tablettes ou internet.

“La grande évolution par rapport au marché du cinéma d’animation et de série TV, explique Marc Vandeweyer, directeur du “Cartoon Forum”, c’est qu’apparavant, le producteur devait essentiellement présenter un projet d’animation destiné aux diffuseurs, tandis qu’aujourd’hui ils sont advantages dans un projet global, donc à la fois une série d’animation, mais qui surtout doit être declinée au niveau du cross-média et de tous les éléments digitaux du cross-media . C’est un apprentissage nouveau qui leur est demandé.”

Et parmi ces déclinaisons, celle qui transforme une série d’animation en jeu vidéo. Il faut dire que la frontière entre les deux genres est plutôt poreuse; les techniques et équipes nécessaires à l’un se retrouvent aussi chez l’autre.

De quoi rapprocher les deux univers.

“Ce sont deux mondes finalement assez proches, poursuit Marc Vandeweyer, parce qu’ ils utilisent la même technologie, ont les mêmes tailles d’entreprises, les mêmes problèmes techniques, créatifs. Mais ils ont une différence de mentalité et d’approche du marché. Nous tentons donc de les rapprocher. On y arrive au fur et a mesure, et on constate que de plus en plus de séries d’animation ont leur déclinaison en jeux video.”

Cette année, la société de production belge Grid Animation remporte le Cartoon Tribute. Cette récompense est notamment attribuée au producteur de l’année.

Le Cartoon d’Or a quant à lui été décerné à une réalisation britannique “Head Over Heels”, reconnu meilleur film d’animation européen.