DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A Manille, la mer est une décharge

Vous lisez:

A Manille, la mer est une décharge

Taille du texte Aa Aa

Des tonnes et des tonnes d’immondices rejetées à la mer. Ces images proviennent de Manille où près de 5000 volontaires ont participé à la journée mondiale du nettoyage des côtes.

La mer n’est, ici, pas qu’une poubelle, c’est une véritable décharge.
Deux poids lourds de déchêts non bio*dégradables sont ramassés chaque mois dans l’eau dans la capitale des Philippines.
Manille compte 10 millions d’habitants.

“Il faut cesser de jeter des déchêts qui obstruent le système d‘écoulement des eaux, car cela amplifie le problème des sévères inondations qui touchent Manille”, explique Rene Santotome, le porte-parole des garde-côtes.

“Nous croyons au changement. Cela prendra du temps mais il faut bien que l’initiative soit lancée et que cette campagne continue”, estime Glacy Macable, du Mouvement Save Freedom Island.

D’autant que ces côtes sont, en théorie, un paradis pour les oiseaux migrateurs. 82 espèces viennent nicher ici.

Les militants écologistes qui participaient à l’opération réclament donc un durcissement de la législation sur les ordures et de meilleures mesures de protection de l’environnement.