DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La prise d'otages continue à Nairobi

Vous lisez:

La prise d'otages continue à Nairobi

Taille du texte Aa Aa

Au Kenya, au moins 39 personnes ont été tuées à Nairobi, dans un centre commercial. Une prise d’otages est toujours en cours. Elle a débuté au début de ce samedi après-midi.

Une dizaine d’hommes armés ont attaqué les lieux , à coups de grenade, d’après des témoins. Ils ont ensuite tiré sur les clients, tuant aussi bien des adultes que des enfants. Il y aurait également une cinquantaine de blessés. Mais le bilan pourrait s’alourdir. Les assaillants retiendraient 7 personnes en otage.

L’armée et des unités d‘élite sont venues en renfort. Elles continuent d‘évacuer tous les clients et les membres du personnel qui se sont cachés après avoir été pris au piège.

Il pourrait s’agir d’une “attaque terroriste”, d’après les autorités kényanes. Mais ces hommes armés n’ont pas encore été identifiés.

Le centre commercial, appelé “Westgate”, est une cible potentielle de groupes liés à Al-Qaïda. Les insurgés somaliens d’Al-Shebab ont souvent menacé le territoire kényan. Ils reprochent à Nairobi d’appuyer militairement le gouvernement somalien. Le groupe a revendiqué cette attaque, dans la soirée sur un compte twitter.

Ce centre commercial de Nairobi est un établissement de luxe. Il est situé près du siège local des Nations Unies. Il est donc fréquenté principalement par des expatriés et par la population la plus aisée du Kenya. Le secrétaire général de l’Onu Ban Ki Moon a joint le président kenyan pour lui signifier qu’il suivait la situation de très près.

Des témoins racontent que ces “hommes armés parlent une langue étrangère” et qu’ils auraient autorisé les musulmans à évacuer les lieux. Il s’agit de témoignages, ces informations n’ont pas encore été confirmées par les autorités.

La Croix-Rouge a lancé un appel au don du sang pour aider les nombreux blessés qui affluent dans les hôpitaux de Nairobi.