DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les questions européennes absentes de la campagne d'Angela Merkel


Belgique

Les questions européennes absentes de la campagne d'Angela Merkel

“Ici à Bruxelles, comme dans presque toute l’Union européenne, les regards sont tournés vers l’Allemagne car la plupart des grands projets politiques ont été mis de côté durant la campagne électorale: l’union bancaire, les plans pour stimuler la croissance et même la défense commune explique notre envoyé spécial à Berlin Olaf Bruns. Aucune grande décision européenne n’est prise sans une position claire de la chancellerie allemande. L’espoir de nombreux Européens : plus de clarté après les élections.”

La plupart des Allemands commencent à sentir le retour d’Angela Merkel, qui, selon tous les sondages, devrait être réélue. Ils estiment que la chancelière qui n’a fait aucune promesse européenne durant sa campagne électorale, est un choix sûr. Seule l’aile gauche “Die Link” et “Alternative pour l’Allemagne”, un parti anti-euro qui s’est envolé dans les sondages, ont fait campagne sur les questions européennes. Mais pour la plupart des Allemands, la priorité est ailleurs : “Un salaire minimum dit une habitante de Berlin ! Je travaille ici, et si vous travaillez pour si peu d’argent, ça ne vaut pas la peine de travailler.”

“L’Europe n‘était pas au coeur de la campagne électorale et je pense que l’idée européenne n’est pas vraiment ancrée dans notre société souligne un promeneur.”

Mais même ceux qui espèrent une Allemagne plus flexible si Angela Merkel
est obligée de former une coalition avec les sociaux démocrates, pourraient être déçus. “Il y a un malentendu étrange, des travaillistes au Royaume-Uniou des socialistes français qui estiment qu’avec le SPD dans une coalition avec Merkel, l’Allemagne fera plus de compromis sur l’euro, elle augmentera les dépenses et défendra le paysage social en Europe explique Judy Dempsey du Carnegie endowment for international peace. Oui, le SPD va défendre cela , mais n’oubliez pas que ce parti a toujours défendu Angela Merkel dans la gestion de la crise de l’euro “.

Les espoirs sont grands en Europe, cette élection va fondamentalement changer la situation, mais plus que tout, la chancelière allemande pourrait avoir un mandat encore plus fort pour obtenir plus d’austérité et des réformes en France et en Grèce.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Veille de législatives en Allemagne : Merkel et Steinbrück donnent tout pour convaincre