DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Kenya: les survivants de Wesgate racontent leur calvaire


Kenya

Kenya: les survivants de Wesgate racontent leur calvaire

Ils ont échappé au massacre et témoignent. Plus d’un millier de personnes ont été évacuées ou ont pu s’enfuir du centre commercial Wesgate de Nairobi pris d’assaut par des islamistes somaliens. Ils retiennent toujours ce dimanche un nombre indéterminé d’otages. L’attaque samedi de ce luxueux complexe de la capitale kenyane a fait au moins 59 morts dont deux Françaises et 175 blessées. Cecile Ndwiga a réussi à s‘échapper et raconte : “Il avait comme un foulard noir sur la tête. C‘était un jeune homme avec une arme à feu. Il tirait vraiment. Nous avons essayé de sortir, quelques personnes ont été blessées, certains sont morts. A un moment , il y a eu des véhicules qui sortaient du parking. Nous nous sommes cachés sous une voiture et quand ils sont partis, j’ai rampé vers la sortie.”

Wesgate est bouclé par les forces de sécurité, son accès est désormais interdits aux journalistes.
Les shebab avaient promis de frapper le Kenya en représailles à son intervention militaire en Somalie.
Il s’agit de l’attentat le plus meurtrier à Nairobi depuis une attaque-suicide d’al-Qaïda en août 1998 contre l’ambassade américaine, plus de 200 personens avaient été tuées.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Elections allemandes : 30% d'électeurs indécis