DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Prise d'otages au Kenya : 68 morts, le commando islamiste résiste

Vous lisez:

Prise d'otages au Kenya : 68 morts, le commando islamiste résiste

Taille du texte Aa Aa

A Nairobi, le siège du “Westgate Mall“continue. Des agents israéliens sont intervenus ce dimanche après-midi aux côtés des forces kényanes pour secourir les otages.

La confrontation dure depuis plus de 32 heures.

Dans la journée, des coups de feu ont été entendus et des hélicoptères ont survolé le centre commercial. Des ambulances ont été envoyées sur place.

Selon la Croix-Rouge, le bilan de l’attaque est passé à 68 morts.

A l’intérieur, le commando islamiste, composé d’une quinzaine d’hommes, est peu à peu repoussé vers le parking qui se trouve en sous-sol.

Le président kényan a dit avoir bon espoir que les terroristes soient neutralisés dans la nuit.

L’attaque a été revendiquée par les Chabaab somaliens qui disent agir en représailles à l’intervention du Kenya en Somalie contre les islamistes liés à al-Qaïda.

Plus de mille personnes ont été secourues depuis hier. Parmi elles, 5 Français.

Emilie Sampère en faisait partie, elle témoigne par Skype :
“Il y a une autre Française que je connais, on lui a tiré dans la jambe elle est encore à l’hopital, elle a été operée hier. Je n’ai pas de nouvelles, je ne sais pas comment elle va . Elle a deux enfants qui ont 8 ans et 5 ans, qui étaient là et ils ont vu leur mère se faire tirer dessus par les terroristes. Donc on est tous affectés, des grosses attaques comme ça, on a jamais vécu ça”.

Des dizaines et des dizaines de Kényans ont répondu présents pour venir donner leur sang afin de venir en aide aux 175 blessés.

Outre les deux Françaises qui ont été tués hier, trois Britanniques et deux Canadiens sont morts dans l’attaque.
Le neveu du président kényan a été tué.