DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Blackberry licencie et se retire du marché grand public

Vous lisez:

Blackberry licencie et se retire du marché grand public

Taille du texte Aa Aa

La reconquête du marché du mobile par le canadien Blackberry s’annonce difficile, même dans le monde professionnel vers lequel il a décidé de s’orienter désormais.

Le groupe va licencier 4.500 personnes – 40% de sa force de travail – et se retirer du marché grand public. Les résultats du dernier trimestre publiés vendredi témoignent des difficultés de Blackberry avec un chiffre d’affaires divisé par deux et seulement 3,7 millions de smartphones vendus.

“Ce qu’a raté principalement Blackberry, explique Pascal Samama de 01NET, c’est le virage de la popularité, c’est la séduction auprès du consommateur moyen. ça reste un appareil un peu élitiste et le consommateur moyen veut un appareil avec des applications, avec du ludique, avec des services et Blackberry n’a pas réussi à offrir ça.”

Les dirigeants misaient beaucoup sur le Z10 équipé du nouveau système d’exploitation BB10 Blackberry qui était censé relancer les ventes. Ce fut un échec.
Aujourd’hui Blackberry ne détient plus que 8% de la part de marché du monde professionnel, elle était de 31% en 2010.

A la peine dans le secteur grand public et en déclin dans le secteur professionnel, Blackberry qui avait cherché en vain des acquéreurs en 2012, serait en discussion avec des fonds d’investissement. Une solution rapide s’impose car Blackberry a dépensé 500 millions de dollars de cash au cours des trois derniers mois.