DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Kénya: le commando shebab toujours dans le centre commercial


Kenya

Kénya: le commando shebab toujours dans le centre commercial

Les forces kenyanes n’avaient toujours pas mis fin lundi soir à l’attaque des assaillants dans le centre commercial Westgate de Nairobi au Kenya. Les autorités évoquent pour l’instant un bilan de 62 morts dont trois djihadistes. Quelques otages seraient encore entre les mains des assaillants. Le vice-président William Ruto jugé à La Haye pour crime de guerre a été autorisé à s’absenter pendant une semaine de son procès et à gagner le Kénya

“Ils travaillent pour le diable. Nous ne devons pas céder, nous devons continuer notre mission visant à garantir la sécurité du Kénya, à nous protéger nous et notre prospérité. Nous allons continuer à être ce que nous avons toujours été, un peuple tolérant, ouvert et démocratique.Que Dieu vous bénisse tous et bénisse notre grand pays le Kénya.” a-t-il déclaré.

Lundi matin, un assaut avait été donné permettant de libérer des otages. On ignore s’il en reste toujours entre les mains des djihadistes qui ont attaqué le centre commercial alors qu’il était bondé samedi après-midi.

Les autorités affirment que le commando compte des ressortissants de plusieurs nationalités. Selon des militaires, l’un des trois assaillants tués serait une femme blanche.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les Shebabs, des hommes jeunes et sans pitié