DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La plupart des otages auraient été secourus au Kenya


Kenya

La plupart des otages auraient été secourus au Kenya

C’est du moins ce qu’affirme l’armée. Mais l’attaque revendiquée par les islamistes somaliens shebab, liés à al-Qaïda, est toujours en cours depuis samedi. Ils veulent le retrait des troupes kényanes de Somalie.

Le centre commercial Westgate de Nairobi reste en état de siège même si les forces de sécurité ont repris le contrôle de la plus grande partie. Selon les autorités kenyanes, 10 à 15 assaillants se trouveraient encore dans le bâtiment. Certains toujours armés.

Des sources sécuritaires affirment par ailleurs que des agents israéliens seraient aux côtés des forces kenyanes pour tenter de maîtriser les islamistes. Le Westgate Mall serait en partie la propriété d’Israéliens.

Le dernier bilan publié par la Croix-Rouge locale fait état d’au moins 68 morts après la découverte de corps supplémentaires. Plusieurs étrangers figurent parmi les victimes dont deux Françaises et trois Britanniques.

Plus de 1000 personnes ont été secourues depuis l’attaque lancée samedi à la mi-journée contre le centre commercial de luxe bondé de Kenyans et d’expatriés.

Des blessés sont arrivés toute la journée d’hier dans les hôpitaux des alentours. Le nombre de blessés a été estimé à 175.

C’est l’attaque la plus meurtrière à Nairobi depuis un attentat-suicide d’Al-Qaïda en août 1998 contre l’ambassade américaine. Plus de 200 personnes avaient été tuées.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Législatives allemandes: stupeur et tremblement au siège du FDP