DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le déclin de l'empire Blackberry

Vous lisez:

Le déclin de l'empire Blackberry

Taille du texte Aa Aa

Blackberry annonce son rachat sur la base d’une valorisation de moins de 5 milliards de dollars par le fonds d’investissement Fairfax, qui détient déjà 10% du groupe, associé à un consortium d’investisseurs. Un consortium qui rachète donc Blackberry à raison de 9 dollars par action, soit une appréciation de 3% du prix de l’action à l’ouverture de lundi.

“Ce qu’a raté principalement Blackberry c’est le virage de la popularité, c’est la séduction auprès du consommateur moyen. ça reste un appareil un peu élitiste et le consommateur moyen veut un appareil avec des applications, avec du ludique, avec des services et Blackberry n’a pas réussi à offrir ça”, explique Pascal Samama, du site 01NET.com.

Sur le point de se retirer des marchés boursiers, le groupe ne s’est jamais remis de l’arrivée sur le marché de l’iPhone et de smartphones équipés d’Androïd. Il annonçait déjà vendredi 4 500 suppressions de postes, soit 40% de ses effectifs, et une perte de près d’un milliard de dollars suite aux ventes décevantes de son dernier téléphone.