DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Kenya en état de choc après l'attaque du centre commercial

Vous lisez:

Le Kenya en état de choc après l'attaque du centre commercial

Taille du texte Aa Aa

Plus de 48 heures après l’assaut par un commando islamiste du centre commercial Westgate à Nairobi, beaucoup de Kényans dénoncent l’inefficacité des forces de sécurité, pour leur lenteur à maîtriser les terroristes.

Parmi les victimes, de nombreux étrangers, dont des ressortissants indiens. Un adolescent originaire de l’Etat du Gujarat a juste été blessé, sa famille peut être soulagée:

“Il est allé au centre commercial avec une quinzaine d’amis après la fin des cours. Les assaillants ont commencé à tirer dès qu’ils sont entrés dans le centre commercial et il est passé à travers une vitrine dans la panique qui a suivi, faisant une chute de cinq mètres.” raconte son oncle.

Le Kénya est presque habitué aux attaques terroristes, mais jamais elles n’ont duré aussi longtemps. Beaucoup se demandent comment un commando lourdement armé a pu pénétrer dans un endroit a priori aussi sécurisé.

“C’est mauvais parce que cela affecte tant de gens et les commerces perdent beaucoup d’argent et les gens sont traumatisés. Nous ne devrions pas nous retirer, vous savez, nous devrions les pourchasser jusqu‘à en finir avec les Shebab.” estime un homme d’affaire de Nairobi.

Petit à petit nous parviennent les récits des personnes qui sont parvenues à s‘échapper du centre commercial. Voici celui d’une Australienne vivant au Kenya:

“Après j’ai décidé d’essayer la porte de service, il y avait comme une porte réservée aux employés, et heureusement elle n‘était pas verrouillée donc on a fait passer pas mal de gens par là, on l’a fermé et on a couru.” raconte-t-elle.

La prise d’otages du centre commercial de Westgate aura duré plus de 48h, provoquant un sentiment d’impuissance chez les habitants de Nairobi.