DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les chrétiens pakistanais dans les rues après le double attentat sanglant


Pakistan

Les chrétiens pakistanais dans les rues après le double attentat sanglant

Ils sont venus exprimer leur colère après l’attaque d’hier contre l’Eglise de tous les Saints de Peshawar. Une attaque qui a fait au moins 78 morts, la plus grave jamais menée contre cette minorité dans le pays.

A Karachi et à Lahore, les fidèles ont mis en cause la police qui n’aurait pas selon eux assurée une sécurité optimale autour de l‘édifice religieux pourtant désigné comme une cible.

Une dizaine de personnes se trouvent dans un état critique et on compte aussi une centaine de blessées.

Ce double-attentat à la sortie de la messe a été revendiqué par le Junood ul-Hifsa, une faction du Mouvement des talibans pakistanais. Ces derniers affirment qu’ils continueront à frapper jusqu‘à ce que les attaques de drones s’arrêtent.

Les chrétiens représentent 2% de la population du Pakistan, pays de 180 millions d’habitants à plus de 95% musulmans. Jusqu‘à présent, les chrétiens avaient été rarement victimes d’attentats. La double-attaque d’hier pourrait constituer un tournant. Le pape François ne s’y est pas trompé en condamnant “un choix de haine, une voie qui n’est pas la bonne”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Législatives allemandes: stupeur et tremblement au siège du FDP