DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Quand les décharges deviennent des gisements


hi-tech

Quand les décharges deviennent des gisements

En partenariat avec

La transformation des déchets en énergie n’est pas nouvelle en revanche elle est souvent polluante.

On cherche donc à faire de l‘énergie propre comme dans cette usine du Royaume-Uni. Si les incinérateurs sont polluants de nouvelles usines, dont le principe de fonctionnement repose sur la gazéification à haute température, sont en construction. On crée alors un gaz de synthèse essentiellement à base d’hydrogène, de monoxyde et de dioxyde de carbone.

Explications par Rolf Stein PDG de la société Advanced pasma power (App) : “Le plasma est essentiellement un arc électrique à haute température. C’est un arc qui frappe un peu comme un éclair, il est souvent qualifié du quatrième état de la matière. Il s’agit d’un gaz à très haute température, hautement ionisé et la raison pour laquelle nous utilisons ce plasma c’est pour fissurer la longue chaîne des molécules organiques à l’intérieur d’un gaz”.

Selon les inventeurs la méthode est beaucoup plus efficace que l’utilisation du charbon ou l’incinération classique. Le gaz créé peut être utilisée comme n’importe quel gaz.

Richard Taylor directeur technique d’Advanced Plasma power (App) : “En temps normal quand vous incinérez quelque chose on produit de la cendre. Cette cendre doit être jetée avec les problèmes que cela pose avec des métaux lourds et des composants qui suintent. Ce processus de gaz plasma transforme ces composants des cendres et les transforment en matériau vitrifié. Et on peut utiliser ce matériaux comme un produit”.

Rien n’est donc jeté et ce plasmarok ainsi crée peut être réutilisé pour par exemple protéger des canalisations.

Avec une estimation de deux milliards de tonnes de déchets enfouis uniquement dans les décharges du Royaume-Uni cela donne une idée du gisement disponible…

Pour certains pourtant l’effet pervers serait d’encourager à produire toujours plus de déchets…

Le choix de la rédaction

Prochain article

hi-tech

Les plantes, remèdes contre la pollution des villes