DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Attaque terroriste au Kenya : à la recherche des disparus


Kenya

Attaque terroriste au Kenya : à la recherche des disparus

Dans les décombres encore fumants du Westgate Mall de Nairobi, une soixantaine de personnes est toujours portée disparue.

Des experts en explosifs aidés et des équipes de chiens renifleurs inspectent le dédale de magasins du centre commercial à la recherche d‘éventuelles bombes et des corps.

Durant l’assaut final contre le commando islamiste, plusieurs étages se sont en partie effondrés.
Le siège aura duré 80 heures.

Alors que la vie reprend peu à peu son cours normal, un deuil national de trois jours a débuté ce matin en hommage aux 67 victimes de cette attaque sanglante (61 civils et 6 hommes des forces de sécurité).

Cinq islamistes ont été tués dans les affrontements contre les forces kényanes et 11 suspects ont été arrêtés.

Ce sont les shebab, des insurgés somaliens, qui ont revendiqué l’attaque lancée samedi après-midi.

Un millier de personnes a pu être évacuée pendant le siège. Les musulmans ont souvent été épargnés par les assaillants.

L’enquête des autorités est en cours pour remonter aux sources de ce commando terroriste.

Un Britannique d’origine somalienne, un homme de 35 ans, a été arrêté à l’aéroport international de Nairobi, alors qu’il tentait de quitter le pays. Il est actuellement interrogé par la brigade anti-terrorisme du Kenya.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Pakistan : séisme meurtrier au Balouchistan, une île surgit en mer