DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Kenya : fin de la prise d'otages après 80 heures d'angoisse


Kenya

Kenya : fin de la prise d'otages après 80 heures d'angoisse

Le Kenya a décrété trois jours de deuil national, suite à la prise d’otages meurtrière qui s’est achevée hier dans le Westgate Shopping Mall de Nairobi.
L’enfer aura duré en tout 80 heures.
Retranché depuis samedi dans le centre commercial, le commando islamiste d’une quinzaine d’hommes a pu être totalement neutralisé, mardi, dans la journée, par l’armée kenyanne.

Le président Uhuru Kenyatta, qui a perdu un neveu dans l’attaque, a annoncé la fin du siège à la télévision : ‘‘La confrontation avec les terroristes au Westgate Mall a fait 240 blessés. Je vous annonce, avec une grande tristesse, que 61 civils ont perdu la vie au cours de l’attaque. Six officiers de sécurité ont également fait le sacrifice ultime pour vaincre les criminels.’‘

Trois étages du centre commercial se sont effondrés, et des corps se trouvent encore sous les décombres, a annoncé encore le président kenyan. On sait aussi que cinq membres du commando ont péri lors de l’assaut, mais que onze autres auraient été capturés vivants.

Les islamistes somaliens chabaab, affiliés à Al Qaida, ont revendiqué cette prise d’otages, en représailles à l’intervention de l’armée kényane en Somalie. Dans un enregistrement, ils ont menacé de commettre d’autres attaques.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Une page se tourne pour les écologistes allemands