DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La caméra-aiguille ou la révolution de l'endoscopie ?


hi-tech

La caméra-aiguille ou la révolution de l'endoscopie ?

En partenariat avec

C’est une technique qui pourrait révolutionner l’endoscopie. Des chercheurs australiens ont mis au point une caméra si petite qu’elle peut se glisser dans une aiguille. Un microscope utile pour explorer les zones du corps les plus difficiles d’accès, comme dans le traitement du cancer du sein. Cette technique permettrait en effet de réduire le nombre d’opérations.

“On voulait vraiment créer un outil pour aider les chirurgiens à s’assurer qu’ils enlevaient bien l’intégralité de la tumeur pendant l’opération”, indique Robert McLaughlin, professeur associé à l’Université d’Australie occidentale, à Perth.

Cette caméra miniature créée par des chercheurs de l’université de Perth mesure donc moins d’un tiers de millimètre d‘épaisseur. Elle capture des images 3D. Elle est actuellement testée sur des échantillons de tissus humains.

Le Professor Christobel Saunders a pu l’expérimenter au Royal Perth Hospital. Chirurgien, elle est spécialisée dans le traitement du cancer du sein. Pour elle, cette caméra permet effectivement d’enlever toutes les cellules qui ont métastasté : “nous pouvons vraiment voir la tumeur au niveau microscopique. C’est comme une image échographique mais microscopique”, indique-t-elle.

Une technologie qui pourrait donc intéresser aussi les spécialistes du cancer du cerveau ou du cancer des poumons.

“Si on arrive à comprendre ce qui se passe dans les poumons quand se développe l’emphysème, par exemple, et bien peut-être qu’ensuite nous pourrons aider les scientifiques à mettre au point de meilleurs traitements pour ces maladies”, ajoute Robert McLaughlin.

Si les tests sont concluants, cette caméra de la taille d’une aiguille pourrait devenir aussi commune qu’un scalpel d’ici une décennie.

Prochain article

hi-tech

Quand les décharges deviennent des gisements