DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les relations Etats-Unis - Iran avancent à petits pas

Vous lisez:

Les relations Etats-Unis - Iran avancent à petits pas

Taille du texte Aa Aa

La rencontre tant attendue entre les présidents américains et iraniens n’a pas eu lieu ce mardi à l’ONU. Mais Hassan Rohani, qui faisait sa première grande sortie internationale depuis son élection en juin a évoqué une possible évolution des relations entre les deux pays, au point mort depuis plus de trente ans.

En marge de l’assemblée générale, le dirigeant iranien s’est entretenu avec le président français, seul chef d’Etat occidental d’envergure qu’il a rencontré.

Un autre évènement marquant de cette journée fut le discours accusateur de la présidente brésilienne au sujet des écoutes américaines, dont elle a été victime personnellement. Cette affaire d’espionnage l’a conduite à ajourner un visite d’Etat aux Etats-Unis prévue fin octobre.

“Les technologies de l’information et de la communication ne peuvent pas être le nouveau champ de bataille entre les Etats.” a-t-elle déclaré à la tribune. “C’est le moment de créer les conditions nécessaires pour éviter que le cyberespace soit instrumentalisé comme arme de guerre. L’ONU doit jouer un rôle leader dans l’effort pour règlementer la conduite des états vis-à-vis de ces technologies.”

Grâce aux documents divulgués par Edward Snowden, les médias ont révélé que l’Agence Nationale de Sécurité américaine a espionné les mails, SMS et appels téléphoniques de Dilma Rousseff et de ses conseillers, mais aussi les communications du géant pétrolier Petrobras et de millions de Brésiliens.