DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Alitalia au bord de l'asphyxie financière, Air France-KLM pourrait jouer les sauveurs


économie

Alitalia au bord de l'asphyxie financière, Air France-KLM pourrait jouer les sauveurs

Le pouvoir exécutif italien travaille actuellement sur un accord financier qui permettrait à la compagnie aérienne Alitalia d‘éviter le défaut de paiement. La compagnie dont Air France-KLM détient 25% du capital, a besoin de 300 millions d’euros que ses banques créancières pourraient lui fourniraient sous forme d’une augmentation de capital. C’est l’objet des négociations actuelles. 300 millions d’euros, c’est la perte nette de la compagnie au premier semestre 2013.
Le conseil d’administration d’Alitalia qui n’a rien décidé jeudi, a prévu une autre séance le 3 octobre prochain.
Alitalia a reçu plusieurs marques d’intérêt de la part d’investisseurs de Russie, de Chine, et des Emirats Arabes Unis. Mais le candidat le mieux placé reste Air France-KLM qui a posé deux conditions au sauvetage d’Alitalia : que la dette soit rééchelonnée et que le plan de restructuration d’Alitalia soit financé.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Etats Unis : la menace de la dette est de plus en plus crédible