DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Planck, Higgs et le Big Bang

Vous lisez:

Planck, Higgs et le Big Bang

Taille du texte Aa Aa

Ces dernières années, deux missions scientifiques portées par le satellite Planck de l’Agence spatiale européenne et le Grand Collisionneur de Hadrons du CERN, l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire, près de Genève ont fourni un éclairage révolutionnaire sur les origines de notre univers. Nous avons appris énormément sur l’infiniment grand et le tout petit, mais savons-nous vraiment ce qui s’est passé lors du Big Bang ? Les scientifiques n’ont pas encore trouvé toutes les réponses.

Le concept de Big Bang lui-même suscite des désaccords : si pour certains chercheurs, le Big Bang est le point d’origine de la création de notre univers, pour d’autres, c’est une idée, un moment pas réellement précis dans le temps. Et alors que sa définition pose question, sa mesure est encore plus délicate. Pourtant, l‘équipe de Planck et les scientifiques du CERN qui l’an dernier, ont découvert le mythique Boson de Higgs ont réussi à progresser dans son analyse. L’expérience menée en Suisse peut selon eux, nous aider à comprendre le Big Bang dans la mesure où elle crée les conditions potentielles de l’univers tel qu’il était environ un milliardième de secondes après le Big Bang.

Le satellite Planck scrute de son côté, la lumière rémanente du Big Bang. Au printemps dernier, l‘équipe chargée de collecter ses données a publié la carte la plus détaillée jamais établie du rayonnement de fond cosmologique hyperfréquence. Elle montre l’univers tel qu’il était seulement 380.000 ans après le Big Bang.