DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Quel avenir pour les homosexuels en Russie ?


insiders

Quel avenir pour les homosexuels en Russie ?

En partenariat avec

La controverse reste vive en Russie comme à l‘étranger sur la loi promulguée en juin par le président russe Vladimir Poutine pénalisant ce qui est vu comme de la “propagande” homosexuelle en direction des mineurs. Ce ciblage des lesbiens, gays, bisexuels, transsexuels et transgenres (LGBT) dont ces derniers se disent victimes s’est traduit par des scènes de violence dans les rues. Les militants de la cause LGBT dénoncent une recrudescence de crimes haineux et de meurtres dont les homosexuels ont été victimes dans plusieurs régions de Russie. La situation est telle que certains estiment que leur seule solution est de quitter le pays.

Si les autorités russes qui affirment vouloir simplement défendre les valeurs traditionnelles ont suscité de vives critiques de la part des Etats-Unis et de l’Union européenne, elles ont trouvé un allié de poids : l’Eglise orthodoxe. Ses représentants affirment que les homosexuels veulent imposer leur mode de vie aux enfants. D’après les opposants à ces lois, cela revient à donner un blanc-seing aux religieux extrêmistes pour attaquer les homosexuels.

Les appels au boycott des prochains Jeux olympiques de Sotchi lancés à l‘étranger pour dénoncer cette nouvelle législation ont suscité un vif ressentiment chez de nombreux Russes. Pour certains, des responsables politiques “russophobes” seraient derrière tout cela et voudraient nuire à la Russie.

Bonus interview: Maria Lipman, political analyst
Bonus interview: Masha Gessen, gay rights activist

Le choix de la rédaction

Prochain article

insiders

Une rivière sème la discorde entre une région autrichienne et l'UE